Partagez cet article sur les réseaus sociaux

Il y a 30 ans : la Marche pour l’Egalité

Publié le mardi 15 octobre 2013

Il y a 30 ans, le 15 octobre 1983, partait de Marseille, à pied, une trentaine de jeunes gens. C’était le début de la Marche pour l’Egalité et contre le Racisme.

Dans un climat de grandes tensions entre jeunes de quartiers populaires et la Police, Toumi Djaïdja, le jeune président de l’association SOS Avenir Minguettes, inspiré par Martin Luther King et Gandhi, refuse l’escalade de la violence et revendique la Justice.

Cette marche était un cri du cœur, qui a ébranlé la France entière, en mettant en lumière ces milliers de jeunes issus de l’immigration qui se voulaient alors des acteurs à part entière de cette société française qui peinait à les intégrer.

Désormais, ces jeunes ne sont plus seulement des enfants d’immigrés : en mettant fin au mythe du retour, c’est toute une génération qui sort de l’invisibilité et revendique sa place.

Aujourd’hui, les quartiers populaires et toute une partie des enfants issus de l’immigration rencontrent encore des difficultés. Mais les choses changent et tous les jours, mobilisé pour ses habitants, notre Département continue de se battre pour l’Egalité, pour déconstruire les représentations sur la jeunesse des quartiers, pour donner à chacun les moyens de prendre son avenir en main.

Je souhaite que ce 30ème anniversaire de la Marche pour l’Egalité et contre le racisme soit porteur d’un message d’espoir et qu’il permette que l’histoire de nos quartiers populaires s’inscrive enfin dans l’histoire de notre pays.