Tiers lieux

Partagez cet article sur les réseaus sociaux

Des « tiers-lieux autonomie » pour personnes âgées et handicapées : on avance vers une « Seine-Saint-Denis 100 % inclusive » !

Publié le mercredi 10 février 2021

Un tiers-lieu autonomie, quézaco ? Derrière ce mot quelque peu valise, c’est un très beau dispositif que le Département est fier d’initier avec des partenaires du territoire : il s’agit de lieux où personnes âgées et en situation de handicap peuvent avoir accès à tout un ensemble d’activités, pour prendre part de manière active à la vie locale.

« Fablab », espace de « co-working », café associatif, espace hybride ou encore maison intergénérationelle… Un tiers-lieu, cela peut être tout cela, c’est un lieu innovant pouvant prendre des formes variées. Même si chaque tiers-lieu a sa spécificité et son mode de fonctionnement, sa caractéristique est qu’il est pensé en lien avec les usagers et les usagères, afin qu’il réponde vraiment à une demande de service public. C’est également un lieu ancré dans un quartier, un lieu de proximité qui doit permettre aux personnes qui le fréquentent de prendre part activement à l’occupation de l’espace public.

Des exemples de tiers-lieux ?

A Rosny-sous-Bois, l’ « espace hybride » FaSol est une association, bien connue des habitantes et habitants du quartier, qui mène pour différents publics (jeunes, personnes âgées, en situation de handicap) des actions d’animation, axées autour de la récupération et de la réutilisation du bois.

Quant à elle, la résidence Mazaryk, située à Sevran, qui ouvrira ses portes d’ici 2022, proposera bientôt des prestations médico-sociales – on pourra s’y faire soigner ! – mais aussi des activités pour les habitantes et les habitants du quartier.

J’ai eu l’honneur de découvrir ces deux tiers-lieux aujourd’hui avec Magalie Thibault, vice-présidente en charge de l’autonomie des personnes au Département.

C’est dans le cadre de son schéma “Autonomie et Inclusion” 2019–2024 que notre Département a lancé en juillet 2020 un Appel à Manifestation d’Intérêt “Autonomie dans mon quartier” et qui vise à soutenir 7 tiers-lieux, déjà existants ou en cours de réalisation, basés en Seine-Saint-Denis, qui proposent des services consacrés à l’autonomie.

Les 7 tiers-lieux sélectionnés pour un soutien financier et un accompagnement par le Département feront naître à terme un véritable réseau de 25 tiers-lieux qui maillera le territoire et proposera un panel de services consacré à l’autonomie d’ici 2024.

Chaque citoyenne et chaque citoyen doit bénéficier des services publics et d’une vie sociale épanouie, quel que soit son âge, quelle que soit sa condition, avec le plus d’autonomie possible. C’est pourquoi nous sommes fier.e.s de faire un nouveau pas vers une Seine-Saint-Denis 100% inclusive, une Seine-Saint-Denis pour toutes et pour tous, sans distinction.