Livre

Partagez cet article sur les réseaus sociaux

36ème édition du Salon du Livre et de la Presse Jeunesse : si les enfants ne peuvent se rendre au salon à cause de l’épidémie, alors le salon viendra à eux !

Publié le mercredi 2 décembre 2020

Le livre est un objet essentiel. La lecture est la pratique culturelle qui conditionne souvent toutes les autres. Alors que l’année a été rude pour bon nombre d’entre nous, il faut donc se réjouir que le merveilleux rendez-vous annuel qu’est le Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis, dirigé par Mme Sylvie Vassalo, ait bien lieu.

Le salon, qui ouvre ses portes aujourd’hui et jusqu’au 7 décembre, s’est adapté au contexte de crise sanitaire. Après avoir, l’an dernier, réuni près de 180 000 visiteuses et visiteurs dont près de 31 500 scolaires accueillis en groupes et presque autant de professionnel.le.s autour de « l’éloge de la lenteur », le Salon 2020 se matérialisera par :

  • La diffusion 24/24 de la télévision du Salon en partenariat avec ViaGrandParis autour d’un programme d’émissions littéraires, de leçons de dessins, rendez-vous autour de la littérature de jeunesse, flashs infos édition, expositions animées… ;

  • Des mini-événements littéraires en visio-conférence dans 30 collèges du département et des lycées franciliens, permettant la rencontre avec des éditeurs.éditrices, des illustrateurs.illustratrices ;

  • Des partenariats avec 500 librairies, bibliothèques et centres culturels dans toute la France : mise en avant des « Pépites », prix littéraires du Salon, reproduction de l’exposition du Salon….

Par ailleurs, pour permettre aux enfants et aux jeunes du territoire d’en profiter, le SLPJ 93 et le Département de la Seine-Saint-Denis ont décidé, dans le cadre de leur partenariat historique, de lancer l’opération commune « Une histoire pour toi ».

D’ici la fin du Salon, ce seront ainsi 25 000 livres qui seront distribués aux élèves de 5e et aux élèves des classes ULIS des 130 collèges publics de la Seine-Saint-Denis, ainsi qu’à des enfants et des jeunes pris.es en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance.

Cette opération permet par ailleurs de soutenir les autrices et auteurs de la littérature jeunesse et l’ensemble du secteur, notamment au niveau local, qui a été durement éprouvé. Les 25 000 livres sont ainsi achetés par le Salon auprès de 17 librairies indépendantes de la Seine-Saint-Denis.

Quel plus beau cadeau qu’un livre ? Comme le dit Marie Desplechin, écrivaine distinguée La Grande Ourse du Salon 2020, qui s’associe à cette opération : «  Un livre, c’est un cadeau qu’on garde. Si on ne le lit pas tout de suite, on peut le découvrir plus tard. Et il y a beaucoup de plaisir à en attendre. Il n’y a pas de meilleur ami qu’un livre qu’on aime. »

On connaît le pouvoir de la lecture. Une familiarité heureuse avec les livres et les histoires, dès les premières années de la vie, favorise le développement harmonieux du langage, de la pensée et de la personnalité de l’enfant. En Seine-Saint-Denis, département le plus pauvre et le plus jeune de France, où les inégalités sociales, d’accès à la santé, à la culture sont persistantes, il est absolument nécessaire de démocratiser la culture et donc la lecture. Cela implique de s’appuyer sur des actrices et acteurs de terrain qui partagent cette ambition. Je veux, d’ailleurs, saluer à cette occasion le formidable travail des bibliothèques de Seine-Saint-Denis qui agissent au quotidien en ce sens.

Alors que vive le Salon du Livre et de la Presse Jeunesse en Seine-Saint-Denis, pour le plus grand plaisir des petit.e.s comme des grand.e.s !

Pour découvrir l’actualité et suivre le programme TV du SLPJ : https://slpjplus.fr/