canva

Partagez cet article sur les réseaus sociaux

Relever le défi de l’éducation numérique

Publié le lundi 4 septembre 2017

En cette rentrée scolaire, j’ai souhaité faire un point d’étape sur la question du numérique, enjeu de développement et d’éducation pour notre département et sa jeunesse.

La révolution numérique, un peu comme l’invention de l’imprimerie ou la révolution industrielle en leur temps, agit – pour le meilleur et pour le pire- comme un puissant agent de transformation de notre société dans ses moindres aspects : monde du travail, relations inter-personnelles, médias, pratiques politiques, libertés individuelles, sécurité collective, production et consommation culturelle…

L’éducation est au nombre de ces transformations profondes. Et elle a un rôle tout particulier et de première importance : elle est centrale pour donner aux élèves la capacité technique à maîtriser le fonctionnement ce nouveau monde numérique, pour leur insertion sociale et professionnelle, mais surtout la capacité à le comprendre, à le décrypter parfois, pour agir en citoyens libres et éclairés. Tout comme l’école de la IIIème République devait apprendre les élèves à lire, l’école du XXIème siècle, doit permettre la maitrise de l’outil numérique et ses usages. Le développement des usages numériques dans l’Education peut constituer un fort levier de modernisation, d’innovation pédagogique et de démocratisation. La tablette a remplacé l’ardoise. Et alors? Reste à savoir ce que nous en ferons.

Pour y arriver, l’école doit s’en saisir avec beaucoup de volonté et de moyens pour éviter que ne se rajoute à toutes les inégalités une inégalité numérique. En Seine-Saint-Denis, département le plus jeune de France, où l’on a vu éclore de nouveaux médias comme le Bondy Blog, où se concentre également le plus grand nombre de Data Center en Europe, ce défi de l’éducation numérique et de l’éducation au numérique sonne comme une urgence.

Notre action doit permettre la maîtrise de l’environnement numérique tout en associant les familles et la communauté éducative élargie, afin qu’à l’école comme à la maison, les jeunes de Seine-Saint-Denis puissent et sachent se servir des outils numériques, décrypter une information venue du WEB ou être eux même créateurs de nouveaux contenus. L’éducation aux médias et l’utilisation de ressources numériques pédagogiques mises à disposition des collèges, sont autant d’outils pour lutter contre la désinformation, les « fake news », voire l’endoctrinement.

C’est en ce sens que le département de la Seine-Saint-Denis mène une politique volontariste dans ses collèges. Ce sont déjà plus de 13 millions d’euros consacrés au numérique éducatif : 100% des collèges disposent de l’Espace numérique de Travail (ENT), 100% des collèges seront reliés au Très Haut Débit (THD) fin 2018, 100% des collèges sont dotés en tablettes numériques (individuelles ou collectives) et chaque nouveau collège que nous construisons intègre totalement cette dimension dès la conception.

Surtout, le Département a fait le choix d’aller plus loin en proposant aux collèges, en lien avec l’Education nationale, des contenus numériques. Une convention va ainsi être conclue avec Educ’Arte qui donnera aux professeurs et aux élèves accès à des vidéos et des ressources pédagogiques de grande qualité.

La formation de toute une génération est en jeu. Ainsi, le rôle de l’Etat est capital, il doit être stratège, fixer un cap et des objectifs, former les enseignants et avoir des plans pluriannuels de financement. Il faut cette vision pour ne pas laisser la seule loi du marché agir laissant chacun à son sort sous peine de gâcher l’opportunité de faire du numérique un levier de transformation sociale et démocratique. A nous de faire de cette « modernité » numérique un gage de progrès pour tous.