Yann MAMBERT - Conf presse droits femmes - 03.03 (1) - copie

Partagez cet article sur les réseaus sociaux

Droits des femmes : le gouvernement doit donner tous les moyens nécessaires pour faire progresser l’égalité

Publié le mercredi 19 juillet 2017

Dans le cadre du débat budgétaire qui s’ouvre, une des orientations choisies par le nouveau gouvernement serait de faire des économies de bout de chandelle sur le budget des droits des femmes.

Comment peut-on proclamer pendant des mois que l’égalité femmes-hommes sera une grande cause nationale, en annonçant le lendemain qu’il n’y aura pas de ministère de plein exercice et que le budget – déjà restreint des droits des femmes – sera rogné.

Une priorité politique ne peut pas être seulement de l’incantation, il faut des orientations claires et des moyens suffisants pour les mettre en place, auquel cas, cela ne sera que belles intentions.

Des milliers d’associations agissent aujourd’hui dans toute la France pour promouvoir et sensibiliser à l’égalité femmes-hommes, prévenir et enrayer les violences sexistes et sexuelles, parfois pour pallier à l’insuffisance de l’Etat disons le.

Ces associations permettent de créer des liens entre les actrices et acteurs de l’égalité femmes-hommes, de faire progresser au quotidien l’égalité par des actions de formation, des campagnes de sensibilisation et l’animation d’un réseau d’entraide pour les femmes.

Hébergements d’urgence, prise en charge de femmes victimes, cellules d’écoute, planification familiale, éducation à la sexualité etc. ces associations remplissent des missions variées, vitales pour un grand nombre de femmes en France.

En Seine-Saint-Denis, en lien avec l’Observatoire départemental des violences envers les femmes, ces associations mènent un travail indispensable et je les en remercie.

J’en appelle donc à la raison, pour que ces pistes ne soient pas entérinées par le gouvernement et que l’on donne tous les moyens nécessaires pour faire progresser l’égalité.