DCXhFyJXgAAg8r_

Partagez cet article sur les réseaus sociaux

Préparer sereinement la rentrée scolaire 2017

Publié le mardi 27 juin 2017

Alors que la préparation de la rentrée scolaire suscite des inquiétudes dans la communauté éducative. Je veux à mon tour, faire part de mes exigences pour cette rentrée 2017.

L’Ecole en Seine-Saint-Denis a besoin d’une mobilisation particulière pour garantir l’égalité entre tous les élèves.

En Seine-Saint-Denis, la réduction du nombre d’élève par classe et la qualité de l’offre éducative sont des atouts indispensables pour la réussite des élèves.

C’est pourquoi les efforts orchestrés depuis 2014 ont été une avancée positive pour rattraper le retard et faire face aux suppressions de postes massives faites sous les gouvernements de Nicolas Sarkozy. Ils ont été indispensables mais pour que les effets puissent se ressentir dans les établissements de notre territoire, ils doivent se poursuivre.

Le Ministre de l’éducation a annoncé la mise en œuvre d’une mesure du programme du président de la République: la limitation à 12 enfants par classe en CP et CE1 dans les réseaux d’éducation prioritaire.

Cette mesure positive ne doit pas se faire au détriment d’autres moyens mis en place sur notre territoire.

D’abord, le vivier de remplaçants doit être sanctuarisé pour ne pas revivre des situations inadmissibles que les écoles et les familles ont vécues en Seine-Saint-Denis. Chaque classe doit avoir un-e enseignant-e dès la rentrée scolaire !

Ensuite, le dispositif « + de maitres que de classes » ne peut pas subir les frais de la nouvelle mesure de dédoublement. D’autant que cette dernière semble être en réalité, au delà des effets de communication, un prolongement du dispositif « + de maitres que de classe » aujourd’hui défendu par toute la communauté éducative.

Pour permettre un encadrement satisfaisant et qui produise ses effets dans le temps, adapté aux besoins, il ne faut pas du bricolage, il faut des moyens supplémentaires.

Enfin, au delà du 1er degré, il y a urgence à se pencher sur les conditions de travail dans les collèges. Le Département a engagé une politique éducative ambitieuse en prenant ses responsabilités pour rénover et construire des collèges mais au delà en mettant en œuvre des parcours éducatifs, citoyens, culturels ou sportifs. Nous devons pouvoir aborder sereinement la rentrée scolaire pour se concentrer sur la qualité du service public d’éducation.