Des-elus-du-93-se-mobilisent-pour-faire-de-Paris-la-ville-qui-accueillera-les-JO-en-2024_pics_390

Partagez cet article sur les réseaus sociaux

Des élus du 93 défendent la candidature de Paris 2024

Publié le samedi 8 avril 2017

« Alors que la ville retenue par le CIO pour organiser les Jeux Olympiques de 2024 sera connue en septembre prochain, Paris a toutes ses chances pour être l’heureuse élue. Et pourrait entraîner avec elle toute la région Île-de-France et ses départements, veulent croire plusieurs élus de Seine-Saint-Denis, signataires d’un appel en faveur de la candidature parisienne que publie leJDD.fr. »

Trop peu nombreux sont les projets qui transcendent les différences politiques. S’il en est un qui rassemble pourtant les élus de toutes tendances c’est bien la candidature de Paris pour l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de 2024.

Nous, élus de la Seine-Saint-Denis, sommes conscients des inquiétudes concernant le coût de l’organisation d’un tel événement. Mais nous sommes persuadés qu’à Paris et dans notre département ils représentent une opportunité sans précédent de construire un héritage durable et utile pour nos villes et nos habitants, à coûts maîtrisés.

Accélérer les projets locaux

C’est pour cette raison que nous avons décidé de nous unir avec le mouvement sportif, avec Anne Hidalgo, la Maire de Paris et avec le comité de candidature Paris 2024, pour construire un projet pour gagner, mais aussi un projet qui permettra d’accélérer les nombreux projets d’avenir que portons pour nos villes, depuis plusieurs années. C’est bien une des principales forces de ce projet olympique que de partir des projets existants, écartant ainsi le risque de produire des éléphants blancs, ces grands équipements coûteux et inutiles.

Le concept du projet Paris 2024 contribue à la construction d’un Grand Paris plus équilibré et solidaire que nous appelons de nos vœux. La Seine-Saint-Denis accueillera le village des athlètes et le centre aquatique, à proximité du Stade de France, un cluster olympique avec trois pavillons sportifs et un pôle médias comprenant le centre principal et le village des médias, sur le site de Dugny-Le Bourget, la piscine de water-polo rénovée au parc des sports de Marville, à La Courneuve, ainsi que de nombreux sites d’entraînement. Le parc Georges Valbon, notre poumon vert à vocation métropolitaine, sera mis en valeur et étendu.

Ces équipements sportifs nouveaux ou rénovés viendront ainsi résorber le déficit dont souffre actuellement notre département, pourtant l’un des plus jeunes de France.

Bénéfices économiques et sociaux

Les Jeux 2024 permettront aussi de réduire de nombreuses fractures urbaines et de créer des liens nouveaux entre nos villes grâce à la construction de nouvelles passerelles de franchissement des autoroutes, au réaménagement des portes de Paris et au développement de liaisons douces sur plusieurs axes routiers structurants.

Nous partageons l’ambition environnementale forte du projet Paris 2024 qui permettra d’offrir à nos habitants, aux étudiants de nouveaux logements et des équipements sportifs à la pointe de l’innovation. L’engagement de Paris 2024 pour que 100 % des sites soient accessibles en transports collectifs sécurisera les délais de livraison des lignes de transports du Grand Paris tant attendues et nous permettra de faire un bond en avant en matière de mobilités durables.

Nous croyons, avec le monde de l’entreprise aux bénéfices économiques et sociaux des Jeux. Ensemble, nous travaillons, dès à présent, pour que les entreprises locales, y compris les TPE et les PME, ainsi que celles issues de l’économie sociale et solidaire puissent avoir accès aux futurs marchés. Les habitants devront bénéficier des emplois créés.

« Paris terrain de jeux »

Nous impulsons aussi une dynamique forte en matière de sport, d’éducation, de culture pour tous sur l’ensemble dela Seine-Saint-Denis afin de préparer ce grand moment de partage que constituent les Jeux olympiques et paralympiques. Accueillir les Jeux nous permettra de mettre en valeur toute les richesses de notre département, son dynamisme, la diversité de ses habitants et leur capacité à accueillir le monde, loin des clichés encore trop souvent véhiculés de banlieues dites « difficiles ».

Nous continuerons jusqu’au 13 septembre 2017 de faire vivre cette belle unanimité autour de la candidature, car elle rapproche nos territoires, nos habitants, et elle accélère la mise en œuvre de nos politiques publiques. C’est le sens du protocole de coopération que nous avons tous signé le 23 juin dernier, lors de la journée de l’olympisme, avec la Ville de Paris, et qui porte dès aujourd’hui ses premiers fruits avec le lancement d’un appel à projets de construction d’équipements sportifs et ludiques « Paris terrain de jeux », le soutien à la Grande Course du Grand Paris, la requalification de la RN2, du Canal Saint-Denis ou de la porte de la Chapelle.

Signataires :

Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis

Bruno Beschizza, Président de l’EPT Paris Terres d’Envol

Patrick Braouezec, Président de l’EPT Plaine Commune

Gérard Cosmes, Président de l’EPT Est Ensemble

Michel Teulet, Président de l’EPT Grand Paris Grand Est