cwarycnwgaa2317

Partagez cet article sur les réseaus sociaux

Sécurisation des collèges : le Département mobilisé

Publié le vendredi 4 novembre 2016

J’étais présent ce matin aux côtés de la ministre de l’Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, au rectorat de Créteil pour une réunion de travail concernant les établissements scolaires de Seine-Saint-Denis.

Les violences aux abords de certains lycées ces dernières semaines obligent les pouvoirs publics à se réunir, à partager et à répondre aux besoins des établissements scolaires.
Suite à ces évènements inacceptables, bien qu’ils ne concernent pas les collèges dont le Département a la compétence, j’ai souhaité exprimer ma solidarité aux équipes éducatives concernées mais également avancer sur des mesures concrètes dans les collèges de Seine-Saint-Denis pour prévenir ce genre d’événements.

C’est avec un grand intérêt que j’ai également pris connaissance des mesures annoncées ce matin par Najat Vallaud-Belkacem. Le renforcement des équipes mobiles de sécurité (EMS) de l’Éducation Nationale est une très bonne nouvelle, ces équipes sont très importantes dans le soutien qu’elles apportent aux établissements dans notre département.

La sécurisation et la prévention des violences dans les collèges de Seine-Saint-Denis sont des préoccupations majeures pour le Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis, nous sommes déjà très engagés sur ces questions.

Dès 2009, nous avons mis en place des moyens importants pour la sécurisation des collèges, renforcés en décembre dernier, suite aux attentats, par un vote de notre Assemblée départementale d’un Plan de sécurisation des établissements scolaires.

Cette démarche vise, avec les établissements, à identifier les besoins de renforcement des dispositifs de sécurisation :
– renforcement de la sécurisation des accès extérieurs vers l’intérieur pour limiter les intrusions (portails, portes d’entrée, façades extérieures) ;
– amélioration de la sonorisation intérieure permettant d’alerter tous les usagers en cas de risque d’attentat, pour une mise en sécurité rapide ;
– amélioration de la communication intérieure/extérieure pour permettre d’alerter et de se tenir informé auprès des services de secours et des forces de l’ordre, en cas de risque ;
– renforcement des dispositifs de fermeture des locaux (création de zones sécurisées), pour éviter l’accès d’intrus, aux services internes et aux élèves.

Depuis 2011, le programme type de nos collèges permet également de répondre aux exigences de sécurité et de confort pour les collégiens, avec : une loge d’accueil en face de l’entrée, une vidéo protection, des circulations pensées pour une fluidité des déplacements, ainsi que la mise en place de deux parvis, un parvis extérieur qui constitue le lieu d’attente sécurisé pour les élèves devant les portes du collège, et un parvis intérieur, transition entre l’espace public et l’intérieur du bâtiment.

Dans le même temps, le Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis a fait le choix de manière volontariste de développer des actions éducatives en direction des collèges et s’est doté d’une mission départementale de prévention de la violence scolaire. Cette mission a pour objectif de quantifier et qualifier la violence au collège, faire diminuer la violence et le sentiment d’insécurité, promouvoir le vivre ensemble, et favoriser les échanges entre professionnels et acteurs locaux.

Sur l’ensemble de ces aspects, un travail de coordination étroit et continu est bien évidemment nécessaire pour faire en sorte que la sécurisation des collèges du Département de Seine-Saint-Denis soit optimale.

Le Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis est donc exemplaire dans cette démarche et souhaite aller plus loin, afin de garantir un cadre serein aux élèves, aux équipes éducatives et techniques, ainsi qu’aux familles.

Pour cela, nous travaillons actuellement avec les services de la Direction Académique des services de l’Éducation Nationale sur l’état des lieux et la remontée des besoins établissement par établissement, afin de répondre aux besoins des collèges.

Permettre aux jeunes et aux équipes éducatives de Seine-Saint-Denis de travailler dans un cadre éducatif serein est une priorité du Département.