arton1440

Partagez cet article sur les réseaus sociaux

Notre ambition éducative pour les collégiens

Publié le vendredi 21 octobre 2016

Lors de la séance départementale du 20 octobre, j’ai présenté avec Emmanuel Constant, Vice-Président chargé des collèges, le nouveau Projet Educatif Départemental.

L’éducation est au cœur de nos priorités. Plus d’un milliard et demi d’euros auront été investis dans le Plan Ambition Collège entre 2010 et 2020 pour la construction, reconstruction et modernisation des collèges de Seine-Saint-Denis.

Mais nous avons souhaité aller au-delà de nos compétences obligatoires en développant des politiques publiques volontaristes à destination des collégiens et collégiennes.

Les politiques à destination des jeunes du département sont vastes – de la petite enfance à la prévention spécialisée, en passant par les collèges ou les structures d’insertion, ainsi que les politiques culturelles et sportives. La Seine-Saint-Denis est très engagée.

C’est sur de nombreuses thématiques que le département intervient depuis le vote du 1er projet Educatif Départemental en 2010 à l’initiative de Claude Bartolone alors Président du département. Le Département a développé plus de 80 actions éducatives, sportives ou culturelles, a touché plus de 70 000 collégiens dans nos 125 collèges et consacre 8 millions d’euros par an pour ces actions.

Ces dispositifs sont devenus des dispositifs structurants de la politique éducative départementale, je pense aux dispositifs Culture et Art au collège, à l’éducation au développement durable, au Conseil départemental des collégiens, à Odyssée Jeunes, à la plateforme des stages de 3ème, pour ne citer que ceux là.

Le vote de ce 2eme Projet éducatif départemental est donc une façon d’évaluer l’existant et le chemin parcouru depuis 2010, mais aussi de prendre conscience d’un nouveau contexte.

Le contexte sociétal a changé depuis les attentats de janvier et novembre 2015, le contexte éducatif a changé lui aussi avec la mise en place de la nouvelle réforme du collège. La définition de ce 2eme projet éducatif départemental a du prendre en compte ces nouveaux enjeux.

J’ai souhaité que les valeurs du projet éducatif départemental soient en cohérence avec ces nouveaux enjeux : réussite du plus grand nombre, émancipation et ouverture, accès à la citoyenneté, mixité, réduction des inégalités, lutte contre les discriminations, cohésion et vivre ensemble.

Nous devons refuser la fatalité et ne pas tomber dans le pessimisme. Oui les jeunes de Seine-Saint-Denis sont confrontés à des difficultés sociales et aux stigmatisations. Mais nous travaillons pour permettre de briser les barrières et créer les conditions de leur émancipation.

Les adolescents seront au cœur des projets menés afin qu’ils soient pleinement acteurs de leur construction. Les parents doivent également être des partenaires actifs du projet éducatif, il est impératif de faire de la notion de co-éducation une réalité.

Trois principes guident ce PED

D’abord le rapport à l’écrit et à l’image, dans un contexte ou l’usage des médias est très complexe. Notre rôle est de développer l’esprit critique et la réflexion personnelle.

La promotion de l’égalité femme/homme apparait clairement afin de rappeler qu’elle transcende toutes les politiques du département. L’éducation à l’égalité se construit dès le plus jeune âge.

Enfin la question du numérique éducatif est une question centrale dans la pédagogie de demain, elle est également au cœur de nos réflexions dans l’usage, la sensibilisation, l’implication des familles etc.

Ce nouveau projet éducatif départemental répond aux enjeux de la société de demain. Il a été discuté et concerté avec les acteurs éducatifs du territoire.

C’est une fierté et il doit être un document de référence pour les mois et années à venir. Il atteste que le département est pleinement engagé pour la réussite des jeunes de Seine-Saint-Denis.