arton

Partagez cet article sur les réseaus sociaux

Disparition de Thérèse Clerc

Publié le mercredi 17 février 2016

J’ai appris avec tristesse le décès de Thérèse Clerc, militante féministe et fondatrice de la Maison des femmes et de la Maison des Babayagas de Montreuil.

La Maison des femmes, ouverte aux femmes victimes de violence, en insertion ou réinsertion, est un lieu structurant pour l’émancipation et l’épanouissement des femmes en Seine-Saint-Denis. Grace à son action, elle a permis à de nombreuses femmes de pouvoir se construire et se reconstruire.

Sa contribution à la création de la Maison des Babayagas, espace autogéré pour les femmes de 60 à 80 ans, a été un apport riche pour la réflexion sur la bientraitance et la vieillesse dans notre département.

Thérèse Clerc a beaucoup œuvré pour les droits des femmes. Son engagement était reconnu de toutes et tous.

J’adresse à sa famille et à ses proches mes plus sincères condoléances.