arton

Partagez cet article sur les réseaus sociaux

Prolongement du T1 à Val-de-Fontenay. Désormais, chaque mois compte.

Publié le mercredi 30 septembre 2015

Nous, élus locaux, dans la diversité de nos engagements et de nos convictions, souhaitons réaffirmer notre volonté commune de voir avancer et aboutir le prolongement du tramway T1 à Val-de-Fontenay dans les modalités et le calendrier prévus dans la déclaration d’utilité publique.

Nous ne pouvons pas accepter que ce projet d’intérêt général qui quotidiennement servira à plus de 50 000 voyageurs, contribuera au désenclavement de notre territoire, à l’embellissement des villes et à une diminution de 800 tonnes d’émission CO2 par an soit davantage retardé. Alors que nous recevons la COP 21 dans quelques semaines, et alors que nous avons organisé le 25 septembre, la première journée nationale de la qualité de l’air, il est impensable qu’un projet permettant de lutter contre la pollution soit entravé.

15 ans que les habitants de Noisy-le-Sec, Romainville, Montreuil et Fontenay attendent d’être desservis par ce mode de transport moderne, futur axe structurant pour ce territoire, en correspondance avec le RER E, le RER A, la ligne 5, le prolongement de la ligne 1 et 11, le Tram Express Nord, le Tzen3 et la ligne 15.

Nous n’oublions pas non plus les 100 000 usagers du tronçon historique qui attendent avec impatience le renouvellement du matériel roulant et l’amélioration de leurs conditions de transport aujourd’hui fortement dégradées. Améliorations qui ne pourront intervenir sans ce prolongement.

2019 c’est déjà très loin, nous ne saurions accepter un retard supplémentaire. Désormais, chaque mois compte.

Elus de Seine-Saint-Denis concernés par le prolongement

  • Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis
  • Corinne Valls, maire de Romainville, vice-présidente du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis en charge des mobilités, administratrice du STIF
  • Tania Assouline, conseillère régionale, maire-adjointe de Montreuil
  • Dominique Attia, conseillère départementale, maire-adjointe de Montreuil
  • Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale, député de la 9ième circonscription de la Seine-Saint-Denis
  • Belaïde Beddredine, vice-président du Conseil départemental et maire-adjoint de Montreuil
  • Patrice Bessac, maire de Montreuil
  • Corinne Bord, vice-présidente du Conseil régional (Noisy-le-Sec)
  • Djénéba Keita, conseillère régionale, maire-adjointe Montreuil
  • Pascale Labbé, conseillère départementale (Noisy-le-Sec)
  • Philippe Guglielmi, conseiller régional, premier maire adjoint de Romainville et vice-président déplacement et mobilité d’Est Ensemble
  • Razzy Hammadi, député de la 7ème circonscription de la Seine-Saint-Denis
  • Frédéric Molossi, conseiller départemental, maire-adjoint de Montreuil
  • Magalie Thibault, Vice-présidente du Conseil départemental (Rosny et Montreuil)
  • Abdel Sadi, vice-président du Conseil départemental (Bobigny)

Elus du Val-de-Marne concernés par le prolongement

  • Christian Favier, Président du Conseil départemental du Val de Marne
  • Pierre Garzon, vice-président du Conseil départemental du Val de Marne en charge des transports et des déplacements, vice-président du STIF.
  • Laurence Abeille, députée de la 6ème circonscription du Val de Marne
  • Sokona Niakhate, conseillère départementale de Fontenay-sous-Bois/Vincennes.
  • Gilles Saint-Gal, conseiller départemental de Fontenay-Sous-Bois/Vincennes.
  • Jean-Francois Voguet, maire de Fontenay-sous-Bois