Partagez cet article sur les réseaus sociaux

Toujours plus pour la réussite des collégiens de Seine-Saint-Denis !

Publié le jeudi 4 juin 2015

Le Conseil départemental a adopté aujourd’hui les modalités de mise en œuvre d’ « Ambition collèges 2020 », un nouveau plan de rénovation et modernisation des collèges du département, mais aussi de construction de 11 nouveaux collèges.

Le collège Christine-de-Pisan à Aulnay-sous-Bois sera entièrement reconstruit et rouvert dès la rentrée 2018
Le collège Christine-de-Pisan à Aulnay-sous-Bois sera entièrement reconstruit et rouvert dès la rentrée 2018

Voté dès l’automne 2014, nous avions promis d’exécuter ce plan au plus vite en cas de victoire lors des dernières élections départementales. Nous tiendrons notre promesse grâce à cet investissement de 640 millions d’euros pour les 5 prochaines années !

L’urgence d’investir dans l’Education, malgré les efforts sans précédents déjà engagés ces dernières années, est toujours une réalité. La Seine-Saint-Denis est en effet le département le plus jeune de France métropolitaine et devra accueillir 4000 à 6000 collégiens supplémentaires d’ici 2020. Ce dynamisme démographique doit donc être accompagné par l’ouverture de nouveaux établissements. Plus encore, en rénovant les collèges existants nous voulons nous permettre à tous les élèves du département de bénéficier d’équipements performants et ainsi de multiplier leurs chances de réussite. C’est bien là notre ambition.

Ainsi, « Ambition collèges 2020 » va permettre de rénover et moderniser 80 collèges, d’en construire 7 nouveaux et d’en reconstruire entièrement 4 existants. Un programme d’ampleur qui commencera à porter ses fruits dès la rentrée scolaire 2018 : 2 collèges seront ouverts (à Livry-Gargan et dans le secteur du Bas-Montreuil/Bagnolet) et 1 autre reconstruit (Christine de Pisan à Aulnay-sous-Bois). A la rentrée 2019, 3 autres collèges ouvriront aussi leurs portes à La Courneuve/Drancy/Le Bourget, Saint-Denis/Aubervilliers et Noisy-le-Sec.

Ce nouveau mandat sera donc placé, dans la continuité du précédent, sous le signe de la priorité à l’Education. Une priorité réaffirmée qui vise à produire des effets immédiats et durables pour la réussite des collégiens de Seine-Saint-Denis.