Partagez cet article sur les réseaus sociaux

Le Conseil général de la Seine-Saint-Denis expérimente le téléphone portable d’alerte pour personnes âgées vulnérables

Publié le mardi 3 février 2015

Je me suis rendu hier matin, lundi 2 février, avec Laurence Rossignol, Secrétaire d’Etat chargée de la famille, des personnes âgées et de la dépendance, chez une habitante de Bondy qui va expérimenter le téléphone portable d’alerte pour personnes âgées vulnérables. Ce dispositif unique en France, qui vise à rassurer et protéger les personnes âgées, est le fruit d’un partenariat entre l’Etat et le Conseil général de la Seine-Saint-Dénis. Ce dispositif concernera dans un premier temps 170 personnes âgées résidant dans les communes d’Aulnay-sous-Bois, Bondy, La Courneuve, Montreuil et Saint-Ouen, toutes déjà bénéficiaires de la télé-assistance et volontaires pour participer à l’expérimentation.

Tel portable d'alerte2
Arrivée avec Laurence Rossignol chez la première bénéficiaire du téléphone portable d’alerte à Bondy
Signature de la convention de partenariat entre l’Etat, le Conseil général et le prestataire distribuant le téléphone portable d’alerte
Signature de la convention de partenariat entre l’Etat, le Conseil général et le prestataire distribuant le téléphone portable d’alerte
Le Parisien - Mardi 3 Février 2015 - page 11
Le Parisien – Mardi 3 Février 2015 – page 11

LeParisien 30215_Page_2