arton

Partagez cet article sur les réseaus sociaux

Pour la Seine-Saint-Denis, le Grand Paris des projets doit faire progresser l’égalité entre les territoires

Publié le lundi 13 octobre 2014

Je me réjouis du volontarisme affiché par le Premier ministre, tant sur les transports que sur le logement. Ce sont des préoccupations primordiales de nos concitoyens sur lesquelles il faut avancer vite. En Seine-Saint-Denis, là où les besoins sont les plus importants, nous ne pouvons plus attendre !

Je me félicite donc des annonces du Premier ministre, qui identifient la Seine-Saint-Denis comme un territoire d’avenir et de développement pour le Grand Paris. C’est là une reconnaissance des démarches d’aménagement que le Conseil général porte depuis plusieurs années, je pense notamment au canal de l’Ourcq ou encore à l’aménagement La Courneuve/Le Bourget.

La Seine-Saint-Denis, clairement identifiée comme un territoire d’avenir du Grand Paris, est prête à jouer le jeu, mais il faut que ces projets respectent un équilibre à l’échelle de la métropole et contribuent à rétablir de l’égalité entre les territoires. En tirant les leçons des erreurs du passé, il nous faut construire de la ville et pas seulement des logements, en veillant à la mixité des territoires et au nécessaire développement des services publics.

Pour réussir à atteindre ces objectifs ambitieux, je crois que nous avons plus que jamais besoin d’une métropole du Grand Paris forte, dotée de vrais compétences et de vrais moyens, pour faire ce grand Paris des projets que les habitants attendent, loin du consensus a minima proposé pour satisfaire les égoïsmes locaux.