arton

Partagez cet article sur les réseaus sociaux

Pour un encadrement des loyers en Seine-Saint-Denis

Publié le samedi 6 septembre 2014

En Seine-Saint-Denis, comme dans les grandes métropoles, la crise du logement est plus que jamais un sujet de préoccupation majeur. Ici comme ailleurs, les loyers connaissent une hausse continue depuis plus de 20 ans.

La limitation de l’encadrement des loyers, pourtant instituée par la loi ALUR, à la seule ville de Paris n’est pas acceptable car contre-productive pour nos territoires. 

La Seine-Saint-Denis se singularise à la fois par sa vitalité démographique et par la fragilité de sa population. La hausse continue des loyers, en particulier dans les communes de la petite couronne parisienne, a privé un nombre important d’habitants de Seine-Saint-Denis, de la possibilité d’accéder à un logement et mis en péril la mixité sociale dans nos quartiers.

Il faut que l’encadrement des loyers s’applique aussi en Seine-Saint-Denis, et sur la périmètre de la Métropole du Grand Paris, là où les besoins sont les plus importants !

D’autres agglomérations comme Lille ou Grenoble, ont déjà indiqué qu’elles souhaitaient appliquer l’encadrement des loyers tel que prévu dans la loi ALUR.

Comme pour ces agglomérations et comme pour Paris, la Seine-Saint-Denis a besoin de l’encadrement des loyers.

Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis, Aline Archimbaud, Sénatrice de Seine-Saint-Denis, Patrice Bessac, Maire de Montreuil, Gérard Cosme, Président d’Est Ensemble, Maire du Pré Saint-Gervais, Stéphane Gatignon, Maire de Sevran, Didier Paillard, Maire de Saint-Denis