Partagez cet article sur les réseaus sociaux

Les entreprises s’engagent pour la Seine-Saint-Denis

Publié le vendredi 7 février 2014

photo copie 2Ce matin j’accueillais le Ministre délégué à la Ville, François LAMY et les entreprises de Seine-Saint-Denis à participer à la rencontre « Emploi et développement économique dans les quartiers populaires : les entreprises s’engagent pour la Seine-Saint-Denis ».

1photoNous le savons, les quartiers populaires concentrent de nombreuses fragilités économiques et sociales et depuis des années, c’est là que la crise frappe le plus durement. Pourtant, en Seine-Saint-Denis de nombreux talents existent et de grands groupes s’installent. Ce sont ces deux forces que je souhaite unir afin que la nouvelle dynamique économique de notre territoire puisse bénéficier en premier lieu à ses habitants. C’est pourquoi, aux côtés de l’Etat, et dans le contexte d’une nouvelle étape de la politique de la Ville, j’ai souhaité mobiliser l’ensemble des acteurs économiques.

3photo25 entreprises parmi lesquelles de grands groupes tels Orange, L’Oréal, Suez Environnement, Veolia, Vinci, la RATP, SNCF, Randstad ou Paprec ont répondu à l’invitation. A l’issue d’un échange autour de leurs initiatives permettant l’accès à l’emploi des habitants de la Seine-Saint-Denis, nous avons ainsi signé une déclaration d’engagement pour le développement économique, l’emploi et la lutte contre les exclusions et les discriminations.

photoPar ailleurs, après une première signature avec la SNCF en octobre dernier, ce sont 3 nouvelles entreprises, Orange, ERDF et Saint-Gobain, qui ont également signé la Charte Seine-Saint-Denis Egalité initiée par le Conseil général. A travers cette charte qui rejoint les engagements formalisés par la Charte « Entreprises et Quartiers » signé en juin 2013 par François Lamy, les entreprises s’engagent sur des actions concrètes : dispositifs de formation sur les métiers de l’habitat durable, d’apprentissage sur le déploiement de la fibre optique ou à travers des passerelles emploi.

Ensemble, nous avons choisi le pragmatisme pour guider la construction de nos engagements et que ces chartes se construisent dans le dialogue, au cas par cas, afin que les ressources de chacune des entreprises entrent en résonnance avec les ressources et les talents de ce département.