Partagez cet article sur les réseaus sociaux

Nelson Mandela : « Le soleil ne se couchera jamais sur une réussite humaine si glorieuse ».

Publié le vendredi 6 décembre 2013

Nelson-Mandela-mNous le savions au seuil de la mort, mais sa disparition m’inspire évidemment une immense émotion. Elle est d’autant plus profonde pour moi, et pour beaucoup de Français de ma génération, que le combat contre l’apartheid a été l’un des premiers et constants engagements de ma vie : ma vie de jeune militant anti-raciste ; ma vie d’élu, constamment engagé dans la lutte contre toutes les formes de discriminations ; ma vie de citoyen, d’homme et de père, soucieux de faire vivre et de transmettre au quotidien les valeurs qui ont inspiré les luttes de cet homme admirable et magnifique, dans tous les sens du terme.

C’est une véritable vie de militant, avec toute la noblesse qui s’attache à ce mot, qui s’est éteinte hier. Pour moi, Mandela restera à jamais le symbole de la fierté d’un peuple ; l’emblème de la défense de l’égalité des droits ; le ciment de l’unité d’une nation enfin réconciliée. Et peut-être même, au-delà de l’Afrique du Sud, l’incarnation d’un destin retrouvé pour tout un continent.

Sa disparition nous laisse évidemment orphelins de sa sagesse, de sa vision, de son courage indéfectible. Mais l’œuvre immense qu’il a laissée au monde entier continuera à vivre, à n’en pas douter. Car comme Mandela le disait lui-même au moment de conclure son discours d’investiture à la Présidence, le 10 mai 1994 : « Le soleil ne se couchera jamais sur une réussite humaine si glorieuse ».