Partagez cet article sur les réseaus sociaux

La France dans 10 ans : quel renouvellement du modèle républicain ?

Publié le mercredi 13 novembre 2013

Invit-FRANCE10ans-BobignyJ’accueillais ce matin, en Salle des Séances du Conseil général, un débat public organisé en collaboration avec le Commissariat général à la stratégie et à la prospective (CGSP) dans le cadre de la mission dont il est en charge – intitulé « Quelle France dans dix ans ? » – et qui fait actuellement l’objet de débats thématiques décentralisés dans diverses collectivités de France.

999131_626693384039672_536812024_nSi j’ai accepté de m’associer à cette démarche en engageant le Conseil général dans un débat sur l’avenir du modèle républicain, c’est qu’il représente une formidable opportunité pour notre Département, le plus jeune, le plus populaire et le plus métissé de France, de tordre le cou aux stéréotypes éculés  et de faire entendre sa voix : la Seine-Saint-Denis ne doit pas se vivre comme une anomalie de la République. Au contraire, elle porte en elle les clés du renouvellement du pacte républicain.

IMG_0100C’est pourquoi le Département a sollicité la participation de représentants du monde associatif, universitaires et professionnels dans les champs de la solidarité, de la santé, de l’éducation, des luttes contre les discriminations ou de la politique de la ville. Parce que ce sont ces acteurs qui façonnent, ici et maintenant, la France de demain.

Ainsi, aux côtés d’Edouard Zambeaux, animateur des débats, Christine Thiebot, proviseure du Lycée Jacques Brel à La Courneuve , Saïd Hammouche, fondateur de Mozaïk RH et Xavier Vuillaume, médecin-directeur du centre de santé d’Aubervilliers, ont abordé ensemble la question de l’accès au Droit commun, en questionnant tour à tour notre capacité individuelle et collective, à promouvoir l’excellence pour les élèves de Seine-Saint-Denis, l’accompagnement des structures et des entreprises dans la modification de leurs pratiques d’embauche, ou les innovations dont notre territoire est capable afin de réduire l’inégalité d’accès au soin.

IMG_0095

C’est également parce que notre département incarne plus que d’autres la diversité et qu’il s’y rencontre et s’y développe une multiplicité d’identités individuelles et collectives qui font émerger de nouvelles formes de participation et de nouvelles solidarités, que nous avons souhaité aborder dans un second temps la question de la démocratie participative, aux côtés de Leyla Arslan, co-auteure de l’essai Organisez-vous !, Mohamed Mechmache, co-auteur d’un rapport commandé au Ministre de la Ville sur la participation des citoyens et fondateur de l’association AC LEFEU à Clichy-sous-Bois, Patrick Norynberg, directeur général adjoint en charge des questions de démocratie et de développement du territoire à Aulnay-sous-Bois.

Je souhaite remercier chaleureusement l’ensemble des participants de cette matinée, ainsi que Daniel Goldberg, venu conclure cette matinée d’échanges. Cette concertation n’avait pas pour ambition de trouver des solutions immédiates, clé en main, à l’avenir de nos quartiers. Mais en ouvrant les portes de la Salle des Séances du Conseil général aux forces vives de notre territoire, j’ai souhaité créer un précédent et que cette enceinte, loin d’être le lieu uniquement réservé à l’Assemblée délibérante, puisse  accueillir d’autres concertations publiques, où élus et citoyens puissent se rencontrer, dans leurs préoccupations respectives et avancer ensemble pour l’avenir de notre territoire.