Partagez cet article sur les réseaus sociaux

Pôle Emploi : orienter durablement les moyens humains vers les territoires qui en ont le plus besoin.

Publié le mardi 24 septembre 2013

lemonde-fr-miniLe quotidien Le Monde a publié les données fournies par Pôle Emploi sur l’état réel des moyens humains déployés  sur le territoire français.

Ces chiffres viennent enfin donner corps à une réalité que nous constatons chaque jour sur le terrain : dans les zones les plus fragiles, où le chômage frappe le plus fort, les moyens sont loin d’être à la hauteur des besoins.

Oui, l’écart va du simple au triple entre l’agence Vaugirard du 15ième arrondissement de Paris, où chaque conseiller suit en moyenne 60 chômeurs, et celle de Saint-Denis – Stade De France, où chaque agent accompagne près de 190 chômeurs. Les agences de Tremblay, de Sevran, de Bobigny ou de La Courneuve affichent toutes plus de 160 chômeurs par conseiller. Celles de Versailles ou de Rambouillet, pas plus de 80.
Dans ces conditions, il est plus difficile d’accompagner et d’orienter les chômeurs, qui sont plus exposés aux erreurs, aux réunions surchargées, aux convocations de dernières minutes et parfois aux radiations injustifiées.

Je sais que les choses ne sont pas si simples et qu’il n’est pas possible, et c’est bien normal, d’organiser le transfert pur et simple des personnels de Pôle Emploi. Mais cette situation doit néanmoins changer, il est urgent de consacrer plus de moyens à ces territoires en souffrance où, malgré l’engagement des équipes, Pôle Emploi n’est pas toujours vécu comme un moyen efficace pour sortir du chômage.

Le président de la République avait promis 2000 recrutements supplémentaires à Pôle Emploi, 1/3 sont déjà sur le terrain. Il est impératif que l’ensemble des futurs renforts soient ciblés, spécifiquement sur les zones en tension. Je crois possible également, par le remplacement des départs en retraites, d’orienter durablement les moyens vers ceux qui en ont le plus besoin.