Partagez cet article sur les réseaus sociaux

Le Conservatoire à Rayonnement Régional d’Aubervilliers – La Courneuve en danger : mon cri d’alerte à Aurélie Filippetti

Publié le jeudi 21 mars 2013

Le 15 janvier dernier, je participais au Conseil d’administration d’installation du « Pôle Sup 93 », pôle d’enseignement artistique supérieur, auquel le Département a choisi d’apporter un important soutien financier, malgré un contexte budgétaire extrêmement contraint. Cette décision témoigne de notre volonté de continuer à accompagner des projets culturels ambitieux, vecteurs de forte attractivité pour la Seine-Saint-Denis.

Destiné à former de nombreux étudiants aux différents métiers représentés dans l’ensemble des disciplines artistiques, le Pôle Sup 93 sera, dans un premier temps, tout particulièrement centré sur la musique. Le Conservatoire à Rayonnement Régional d’Aubervilliers – La Courneuve est ainsi amené à jouer un rôle majeur dans la réalisation de ce projet, auquel il est étroitement associé depuis son lancement.

C’est donc avec beaucoup d’inquiétude, et de colère, que j’ai appris que le ministère de la Culture et de la Communication avait l’intention de réduire de 25 % sa subvention à ce Conservatoire en 2013. Un tel choix aurait des conséquences dramatiques sur l’activité et le développement de cet établissement : ce serait non seulement un sévère coup porté à une action de proximité essentielle pour les familles les plus modestes de La Courneuve (tous les enfants bénéficient d’une heure de musique par semaine grâce au Conservatoire), mais aussi à la dynamique engagée autour du Pôle Sup 93, projet structurant pour le département. J’ai donc écrit à Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, pour lui demander de revenir sur cette décision et de maintenir les crédits destinés au fonctionnement du Conservatoire d’Aubervilliers – La Courneuve, en 2013 et les années suivantes. J’espère rapidement être entendu.