Partagez cet article sur les réseaus sociaux

Le 8 mars, en Seine-Saint-Denis, c’est toute l’année !

Publié le vendredi 8 mars 2013

photo_5_2J’ai eu le plaisir, avec Sylvine Thomassin, maire de Bondy et vice-présidente du Conseil général, d’accueillir ce matin Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé, au centre de planification de la PMI Léon Blum de Bondy, qui dépend du Conseil général. Après mon intervention hier à la « Convention Egalité 2013 » organisée par le ministère des Droits des Femmes, suivie d’une belle soirée en présence du Président de la République, cette rencontre montre, une nouvelle fois, que la Seine-Saint-Denis demeure au premier rang de la défense du droit des femmes à disposer de leur corps.

Cette visite a été l’occasion d’un long et fructueux échange entre la ministre et les personnels du centre de planification familiale qui, en accueillant les jeunes filles et les femmes qui souhaitent obtenir une contraception ou pratiquer une IVG, ont la responsabilité de garantir à toutes un égal accès à ces droits fondamentaux. Je me réjouis que la ministre ait été sensible à la grande qualité de la prise en charge proposée ici, et aussi aux attentes qu’ont exprimées les professionnel-le-s, et qu’elle ait profité de ce moment pour annoncer les modalités de mise en oeuvre concrète des mesures qu’elle a décidées sur la contraception et l’IVG.

En tant que Président d’un Département aussi engagé dans ce combat pour la défense des droits des femmes et la promotion d’une véritable égalité entre les sexes, c’est avec beaucoup de plaisir et de fierté que je vois les collaboratrices et collaborateurs du Conseil général pleinement mobilisés en faveur de cette ambition essentielle, qui concerne évidemment tous les champs de notre action : la lutte contre toutes les formes de discriminations et de violences envers les femmes, la formation, l’insertion professionnelle et l’égalité salariale, la lutte contre le sexisme et l’éducation des plus jeunes en faveur du respect entre les sexes…

C’est pourquoi, après cette belle séquence du 8 mars, j’espère que, comme nous toutes et tous, vous serez nombreuses et nombreux à porter cet engagement en faveur de l’égalité, de la liberté et de la dignité, chaque jour de l’année. Car en faisant avancer la cause des femmes, c’est la société tout entière que nous faisons progresser.