Carte Electeur_1

Partagez cet article sur les réseaus sociaux

Face à la haine et la barbarie, votez !

Publié le vendredi 21 avril 2017

Hier soir, une fois encore, notre pays a été frappé par un acte terroriste. Une fois encore, les auteurs de ces actes barbares ont voulu s’en prendre à la République, en s’en prenant aux forces de l’ordre qui assurent la sécurité des Français et qui doivent être assurées de notre soutien sans faille.

Une fois encore, ils ont voulu s’attaquer à notre mode de vie, comme ils l’avaient fait contre le Bataclan, en frappant un lieu à haute portée symbolique comme les Champs Elysées. Une fois encore, ils ont clairement voulu s’en prendre à la démocratie et à la liberté, comme ils l’avaient fait contre Charlie, en tentant de perturber et de peser sur l’élection présidentielle .

Une fois encore, face à cette nouvelle attaque contre nos valeurs, nous répondrons inlassablement par la force de nos convictions, et non en s’en servant pour attiser les peurs, pour semer de la discorde et pour diviser. Nous ne nous laisserons pas ébranlés et nous ne laisserons jamais le dernier mot à ces terroristes. Le 11 janvier 2015, des millions de Français étaient descendus dans la rue pour opposer aux terroristes la force d’une nation unie autour de ses valeurs. Dimanche prochain, nous avons l’occasion de réagir avec la même force : des millions de Français doivent se rendre aux urnes pour montrer que personne, même avec les méthodes les plus sanguinaires et les plus barbares, ne pourra mettre à bas notre démocratie. Voter dimanche, se rendre dans un bureau de vote, c’est la meilleure réponse que nous pouvons apporter aux terroristes. Nous le devons à ce policier mort pour la France pour que nos libertés soient préservées.

Dimanche prochain, chacun d’entre nous doit aller voter et s’exprimer selon ses convictions profondes. Il ne s’agit pas de stratégie. Dimanche, il n’y a pas de place pour les renoncements. Dimanche, ce sera un choix important pour les 5 prochaines années et qui aura des conséquences très concrètes pour chacune et chacun d’entre nous. Nous devons choisir entre une société plus égalitaire, plus ouverte, plus démocratique ou une société du chacun pour soi, de la méfiance et du repli. La droite promet une purge sans précédent, le travailler plus pour gagner moins, les coupes sombres dans les services publics, du sang et des larmes pour les plus modestes et la classe moyenne, la hausse de la TVA pour tous et une baisse d’impôt sur la fortune pour les plus riches. L’extrême droite propose le rabougrissement de notre pays, la chasse aux boucs émissaires et son affaiblissement par la sortie de l’Europe et de l’euro. Face à ces vieilles recettes, nous ne pouvons pas nous contenter des effets de tribune et d’une improbable et dangereuse aventure hors de l’idéal européen. Nous devons comprendre le monde tel qu’il est, faire confiance aux talents de notre pays, et particulièrement dans ceux des quartiers populaires où s’invente la France de demain. Nous devons proposer des solutions nouvelles qui répondent aux défis de la révolution numérique et de ses bouleversements dans tous les domaines, notamment dans le monde du travail ou de l’éducation, et qui assurent la protection sociale et le pouvoir d’achat. Nous devons répondre à l’urgence écologique de manière massive. Le progrès social et l’égalité, ce sont les deux piliers de la gauche.

Après plusieurs semaines d’une campagne hélas bien trop polluée par les affaires de la droite et de l’extrême droite, nous devons donner à la France un projet qui répond aux transformations profondes qui parcourent le monde et notre pays. Dimanche prochain, le seul vote utile, c’est le vote de convictions : votons pour Benoit Hamon et pour une gauche de transformation dont notre pays a tant besoin.

Bandeau BH

Ma lettre d’appel à voter Benoît Hamon aux citoyens de mon canton

Lettre ST