Numérique

Partagez cet article sur les réseaus sociaux

Inclusion numérique : un temps d’avance en Seine-Saint-Denis

Publié le vendredi 22 décembre 2017

Le Secrétaire d’État chargé du Numérique veut mettre en place une « stratégie nationale d’inclusion numérique ». L’objectif affiché, que nous partageons en Seine-Saint-Denis, est d’accompagner les populations les plus éloignées d’Internet et des outils numériques pour mieux accéder à leurs droits dans tous les domaines.

Si le gouvernement compte s’appuyer sur l’échelon départemental pour développer cette stratégie, lequel a prouvé sa pertinence, en particulier en Seine-Saint-Denis, nous ne pouvons qu’aller dans son sens. Par ailleurs, cette stratégie a vocation à s’appuyer sur des expériences ayant prouvé leur efficacité au niveau local et pouvant par la suite être généralisées.

La Seine-Saint-Denis est le territoire rêvé pour être à la fois le moteur et le cas d’école de cette stratégie numérique. Abritant la population la plus jeune de France métropolitaine, la plus connectée aussi, notre Département est également celui des plus grandes précarités, accentuées par la fracture numérique.

Le Conseil Départemental dispose d’une stratégie numérique depuis 2016, date de création d’un Conseil du Numérique Départemental, le premier de ce type dans un département. L’une de ses déclinaisons a été le « SP Lab », une équipe innovante qui a développé cette année un prototype de robot pour la salle d’attente de notre Maison Départementale des Personnes Handicapées.

Nos politiques publiques sont donc traversées par le numérique, dans le domaine de l’action sociale notamment, qui constitue le cœur de nos compétences. Nous avons su proposer des outils nouveaux au service des habitant.e.s de la Seine-Saint-Denis, comme les bornes numériques interactives intégrées à notre Espace Tête-à-Tête, destiné à la prévention des conduites à risque.

Nous avons mis en place des partenariats innovants, avec Emmaüs Connect, WeTechCare, le Secrétariat d’État au numérique et les opérateurs téléphoniques, notamment dans le cadre de l’expérimentation d’un fonds de solidarité logement « Internet », ou encore de notre programme d’insertion pour former les bénéficiaires du RSA aux métiers du numérique. Nous expérimenterons également les outils de formation des professionnel.le.s dans le cadre du passage progressif à la télé-procédure pour les bénéficiaires du RSA.

Parce qu’une de nos priorités est de faciliter l’accès aux services publics, plusieurs de nos dispositifs disposent désormais d’une plateforme de consultation de l’état d’avancement des dossiers, destinée à évoluer et devenir une plateforme de téléprocédure dans le cadre de la simplification des démarches administratives.

Pour une éducation de qualité au service des enfants de la Seine-Saint-Denis, tous nos nouveaux collèges, et bientôt tous les établissements existants, sont entièrement équipés de tablettes individuelles ou collectives, et de tableaux numériques interactifs. Avec un taux d’équipement d’un poste informatique pour quatre élèves, nous avons le plus fort taux d’Ile-de-France, et les collèges du département comptent au moins une imprimante 3D par établissement.

Nous agissons également pour le raccordement au réseau « Très Haut Débit » de tous les collèges de Seine-Saint-Denis, ainsi que la majeure partie de nos lieux d’accueil du public. D’ici 2019, tous nos établissements bénéficieront ainsi d’un débit minimum de 10 Mo/sec, qui est une vitesse très appréciable.

Fier de mon département, et fier de nos réalisations, j’ai donc invité le Secrétaire d’État à venir visiter à mes côtés les services départementaux, les collèges et les entreprises de Seine-Saint-Denis. Ces derniers rendent en effet notre Département exemplaire en termes de développement et d’inclusion numérique.