870x489_paris2024-tampon

Partagez cet article sur les réseaus sociaux

« Les JO sont un formidable accélérateur de projets pour la Seine-Saint-Denis »

Publié le mercredi 12 juillet 2017

J’étais l’invité de France Bleu ce mercredi 12 juillet pour réagir à la double attribution décidée par le CIO :

Stéphane Troussel, le président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis, département au cœur du projet Paris 2024, est heureux. Il se réjouit de l’annonce du CIO qui a voté mardi à Lausanne (Suisse), la double attribution des Jeux pour 2024 et 2028. Mais comme toute la délégation française, Emmanuel Macron en tête, il a insisté sur l’importance d’obtenir l’organisation des Jeux en 2024. « Nous, notre projet avec Paris, il et construit, il est organisé pour 2004. Moi je ne peux pas dire aux habitants de la Seine-Saint-Denis : écoutez on va encore geler quatre ans ces terrains pour le village des athlètes ou le village des médias« .

Pour la Seine-Saint-Denis, dit Stéphane Troussell, ces Jeux sont « particulièrement importants compte tenu des équipements, des logements, des infrastructures de transport… bien sûr le Stade de France qui deviendrait le stade olympique, la piscine olympique, la piscine de waterpolo, le tir à l’arc, le volley ball, le badminton, mais aussi le village des athlètes avec 17000 lits qui seraient reconvertis en logements, le village des médias, le parc des expositions. Donc, pour la Seine-Saint-Denis, c’est un accélérateur de projet, c’est un changement d’image. C’est finalement le Grand Paris qu’on construit à travers un projet sportif, le plus grand au niveau international et qui est un accélérateur formidable pour la Seine-Saint-Denis« .